Eurockéennes de Belfort - samedi 1 juillet

Publié le par Chtif

La deuxième journée commence sous les meilleurs auspices avec les désormais confirmés Hushpuppies : trois rangs de minettes agglutinées aux barrières et gros pogo juste derrière réceptionnent chaleureusement nos cinq élégants qui reprennent toujours les Kinks avec classe. Olivier, le chanteur, s'offre un beau bain de foule en final.

Sur la grande scène, l'ambiance est très bon enfant pour le hip-hop métal de Enhancer, parfaitement rôdé sur scène (et qu'on fait lever les doigts, et qu'on va jouer de la gratte sur le public, et qu'on fait asseoir tout le monde...!). Un petit coup d'oeil aux très polis Sunday Drivers (succès garanti grâce à leur single du moment), avant de rejoindre les français de I Love UFO sur la scène de La Plage. Le trio parisien maintient des riffs punks répétitifs et hypnotiques en plein cagnard : c'est étouffant et rudement efficace, mais les vingt dernières minutes assènent le coup de grâce. Dérivant sous des latitudes complètement psychédéliques, le chanteur se lance alors dans des mélopées folles et des envolées de guitare spatiales. Pendant quelques instants, on a cru qu'Hawkwind venait de débarquer sur Belfort. Le chanteur se hisse sur les amplis, se contorsionne en proie à quelques démons soniques et descend les combattre sur les bras du public (une mode, décidément !). Suintant de sable et de sable collé, il est à bout, presque en transe, l'âme de Morrison navigue dans les parages.( lien : http://www.iloveufo.com/ )

 

 

Sur la grande scène, Morrissey assure juste ce qu’il faut : toujours aussi dandy et tranquille,  l'ancien Smiths se concentre uniquement sur ses deux derniers albums, ce qui laisse pas mal de monde sur le carreau. Un bon moment de flottement s'ensuit : Camille essaie péniblement de se la jouer Björk sous le chapiteau (pas vue, mais les sources sont fiables), et Depeche Mode entame son set au moment de la qualification française. Après quelques morceaux bien peu dansants, on fuira ce son et lumière indigeste (le genre 40 MégaWatts, 12000 ampoules) pour retrouver les hollandais de zZz sur une scène minuscule ornée d’un unique spot vert. Avec un look de looser pas possible, le duo batterie-claviers va, pour la deuxième fois du festival après les Gossip, rendre le (maigre) public complètement dingue. Les punks aiment leur énergie, les métalleux le volume, les ravers le côté électro, et les psychés l'orgue distordu. Calé à cinquante centimètres de la batterie, on voit les gouttes de sueur rebondir sous le martelage forcené de la caisse claire. Zzz se décidera à quitter la scène trente minutes après l'horaire prévu. ( lien : http://www.soundofzzz.nl/ )

 

Pour clôturer idéalement notre festival (dommage pour Mogwai et Archive, le lendemain), Katerine fait danser jusqu'aux derniers rangs avec son spectacle décalé, très rock, et franchement marrant ("on est l'équipe de France de musique !"). Trois belles surprises et autres bons moments auront contribué au succès de ces deux premiers jours d'Eurockéennes. Avec la preuve, une fois de plus, qu'il ne fait pas bon devenir riche et célèbre quand on se prétend rock'n roll.

 

 
Article via Sefronia (c)

 

 

 

Publié dans Chroniques concerts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chtif 19/03/2007 00:06

M'étonnerait quand même que je me déplace spécialement pour Camille...  à tous les coups je serais énervé d'avance ...! Vaut mieux ne pas se fier à mon opinion pour Camille, donc... !

alice 16/03/2007 15:08

Dites, se prendre pour Bjork, pu faire l'Oie rotie est un parti pris pour Camille, non ? Je veux dire, ça fait partie de sa démarche artistique, non ?Ca fait 2x que je la vois en concert, et si j'ai aimé le côté foutraque, la 2ème fois c'était un peu too mutch... même si la comparaison avec Bjork ne m'a pas effleurée une seule seconde !Bref, j'attendrais qd même la critique de Chtif pour me payer une place à un 3ème concert.

Chtif 23/08/2006 16:27

Ola Amy, et bienvenue ici.
Les George Leningard passaient le dimanche, seul jour auquel je n'ai pas assisté, donc je ne les ai pas vus (et déjà, je ne les connais pas du tout ! Je vais aller jeter un oeil).
Les groupes cités dans cet article sont ceux programmés le samedi seulement, pour le vendredi, il faut voir l'article précédent !!

amy blue 23/08/2006 15:45

Ah l'affiche m'attirait assez, cette année... Mais j'y suis pas allée ! :-( Je crois qu'à choisir, le dimanche m'aurait bien bottée...
Dis, les concerts évoqués ne sont pas les seuls que tu aies faits en deux jours de festival, si ??? Je ne sais plus quand ils passaient, mais apparemment tu as loupé un groupe désormais culte pour moi : les George Leningard ! Va falloir rattraper ça ;-)

Chtif 20/07/2006 00:12

Encore un peu de patience alors!bye !