Syd (6 janvier 1946 - 7 juillet 2006) et ses enfants...

Publié le par Chtif

Syd Barrett a décidé de pousser le premier domino pour  rejoindre ses chers éléphants effervescents. Celui qui fut le sorcier de "A saucerful of secrets" et "the piper at the gates of dawn", avec Pink Floyd, laisse un sillage indélébile dans lequel pioche depuis près de 40 ans une constellation de groupes nostalgiques.

Exilé depuis les années 70 au fond du jardin maternel, en proie à des crises de dépression et de parano intenses, Syd n'en reste pas moins présent à chaque instant, ne serait-ce que sur le faciès de ceux qui cherchent encore dans ses mille beautés acides  le secret de ses compositions.

Petit aperçu succinct de ses "réincarnations" :






















Syd  et Lou Reed






















Syd  et Robert Smith des Cure



















Syd  et Courtney Taylor  des Dandy Warhols




















Syd et John Frusciante des Red Hot Chili Peppers



















Syd et Anton Newcombe du Brian Jonestown Massacre

















Syd et Carl Barat des Libertines







Publié dans Bordel rock

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
aaah, il est pas mal, oui !par contre, impossible de mettre un nom sur ce visage, kfigaro, qui est-ce?
Répondre
K
En revoyant tes photos ce matin, je me suis dit que j'aurais bien rajouté celui ci aussi :<br /> <br /> <br /> <br /> à ton avis ?
Répondre
C
bien dit, Thom... En plus ça risque de tomber comme des mouches dans les 4-5 années à venir...Pour les futurs icônes, je mets quand même une option sur Win Butler...
Répondre
T
C'est triste à dire, mais plus de 40 ans après la naissance du rock n'roll il y a malheureusement plus de chances de voir des icônes mourir que naître...
Répondre
C
Oui, coincidence pas très joyeuse... !
Répondre